Cancer à 28 ans Tenter de la sauver coûterait 150 000 $

Spread the love
 
 
Tout un casse-tête pour une femme de Trois-Rivières atteinte d’une tumeur maligne… En plus de lutter contre cette grave maladie, elle tente de recueillir d’urgence au moins 30-mille dollars pour aller se faire soigner aux États-Unis.«J’ai un enfant de 8 ans, et je veux être là pour lui.» (Photo: TVA Nouvelles)
A 28 ans, Samantha Poulin, qui a choisi de s’établir au Québec il y a quelques années, croyait avoir toute la vie devant elle. Mais en février dernier, le mal est apparu : «J’avais toujours mal au bras.»

Les médecins du centre hospitalier régional de Trois-Rivières ont diagnostiqué un type de lymphome, un cancer virulent. Ils ont tout fait. Elle a eu de la chimiothérapie et de la radiothérapie, mais le cancer a progressé.

Samantha Poulin a appris l’inévitable de la bouche de son médecin : «Le docteur m’a dit: ‘Regarde Samantha, c’est fini pour toi.’ J’ai dit: ‘S’il vous plaît, donnez-moi d’autres traitements.»

Le problème, c’est que pour le moment, le gouvernement du Québec refuse de rembourser le médicament qui pourrait peut-être sauver la vie de Samantha. Il pourrait coûter jusqu’à 150 mille dollars.

L’entourage de Samantha, comme sa cousine Olivia Colette ne veut pas baisser les bras : «Ils empêchent consciemment aux patients d’avoir accès à des médicaments qui pourraient leur sauver la vie.»

Il y a une solution mais elle est à deux tranchants nous dit l’hématologue Nathalie Johnson de l’Hôpital général juif: «La seule façon qu’on peut avoir le médicament pour elle, c’est en participant à des études, mais les études sont aux États-Unis. Ils lui donneraient le médicament gratuitement, mais il faut payer pour avoir les soins de base, c’est-à-dire tous les soins médicaux…»

Entre-temps, elle participe à une étude clinique à l’Hôpital général juif dans l’espoir de repousser l’échéance.

«Je suis pas capable de manger, je suis pas capable de rien faire. Même pas capable de marcher.»

Des amis ont décidé de l’aider et veulent amasser entre 30 et 50 mille dollars, de quoi lui permettre de suivre au moins deux traitements à Boston.

Il y a deux ans, une des patientes du docteur Johnson a vécu sensiblement la même situation pour une autre forme de cancer. On lui donnait peu de temps à vivre. Elle a réussi à se faire traiter aux États-Unis.

«Elle est guérie de sa maladie, mais ça a coûté à ses parents un million de dollars.»

Si rien n’est fait, Samantha va mourir rapidement selon son médecin : «Moins de six mois, oui. Il lui reste pas beaucoup de temps.»

Une échéance que la principale intéressée espère pouvoir reculer le plus loin possible : « Si j’attends trop longtemps, je vais mourir. Puis je veux pas mourir».

 

source : http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/regional/troisrivieres/archives/2013/10/20131024-184813.html

Max

Monsieur BOUFFARD, formateur WordPress je suis éditeur, auteur et fondateur du site MonsieurBOUFFARD.com. Conférencier lors des WordCamp Paris 2013 & 2015 ainsi qu'au WP Tech Nantes 2014, je vous propose plus de 400 articles & tutoriaux à propos de l'actualité Canadiennes et Internationnal, mes trucs & astuces mais aussi des coups de gueule...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.