Cinq trucs pour contourner les pénalités hypothécaires

Spread the love

(Montréal) Les institutions financières exigent parfois des dizaines de milliers de dollars en pénalité, aux emprunteurs qui veulent interrompre leur hypothèque. Voici cinq trucs pour éviter ou pour réduire les frais:

1 – Prenez les bouchées doubles avec des remboursements partiels

 

Plusieurs hypothèques permettent de rembourser 15 ou 20% de la somme empruntée, chaque année. Parfois, le remboursement anticipé doit être effectué à la date anniversaire de la signature. Parfois, les clients peuvent faire le remboursement annuel au moment de leur choix. Si la date anniversaire approche, on peut alors prévoir deux remboursements anticipés coup sur coup, pour utiliser le privilège de remboursement de deux années. Après avoir remis 40% du prêt, on peut ensuite résilier l’hypothèque. «Vous aurez sauvé presque la moitié de la pénalité. C’est des milliers de dollars!» s’exclame Denis Doucet.

 

2 – Déménagez avec votre hypothèque

 

Si vous déménagez, vous pouvez mettre votre hypothèque dans vos valises. Certains prêteurs acceptent, d’autres non. «Ça se négocie directement avec le prêteur», dit Robert Perrier.

 

3 – Cédez l’hypothèque au nouveau propriétaire

 

Si l’acheteur de votre maison est d’accord, vous pouvez lui transférer votre prêt hypothécaire, dans la mesure où votre institution financière accepte. Il n’y aura pas de pénalité puisque le nouveau propriétaire observera les mêmes termes et conditions, jusqu’à la fin du prêt. «C’est une excellente façon d’échapper à la pénalité, tout en économisant sur les frais de notaire et autres. Le hic, c’est qu’on demeure légalement responsable du prêt», prévient M. Perrier.

 

4 – Demandez un taux pondéré

 

Dans la crainte que les taux d’intérêt remontent, vous aimeriez renouveler votre hypothèque plus tôt que prévu? En discutant avec votre prêteur, vous pouvez obtenir une nouvelle hypothèque avec un taux pondéré. «Les institutions n’offrent pas toute cette option de renouvellement anticipé et chaque institution a sa façon de calculer», note l’ACFC.

 

Disons qu’il reste 12 mois sur une hypothèque de 5 ans qui coûte 6% d’intérêt. Vous pourriez renouveler le prêt immédiatement pour une nouvelle période de 5 ans. La banque vous fera un taux pondéré de 4,4% (1 an à 6%, 4 ans à 4%).

 

5 – Gelez votre nouveau taux à l’avance

 

Si l’échéance de votre hypothèque approche, vous pouvez aussi magasiner à l’avance pour le renouvellement de votre prêt, afin de vous protéger contre une éventuelle remontée des taux d’intérêt. Les prêteurs acceptent de «geler» un taux trois ou quatre mois d’avance, précise M. Doucet.

source http://affaires.lapresse.ca/economie/immobilier/201007/14/01-4298016-cinq-trucs-pour-contourner-les-penalites-hypothecaires.php

Max

Monsieur BOUFFARD, formateur WordPress je suis éditeur, auteur et fondateur du site MonsieurBOUFFARD.com. Conférencier lors des WordCamp Paris 2013 & 2015 ainsi qu'au WP Tech Nantes 2014, je vous propose plus de 400 articles & tutoriaux à propos de l'actualité Canadiennes et Internationnal, mes trucs & astuces mais aussi des coups de gueule...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.