Le marché du condo s'adapte aux femmes

Spread the love
Les femmes se soucient du bien-être apporté par... (Photos.com)

Les femmes se soucient du bien-être apporté par une luminosité abondante, des espaces ouverts et un aménagement pratique.

Lorsque Sally a entrepris les démarches pour trouver le condo de ses rêves, elle savait exactement ce qu’elle voulait. Professionnelle à la mi-carrière, elle fait partie d’une clientèle croissante et influente dans le marché de l’immobilier: celui des femmes seules qui achètent une copropriété.

Selon une étude réalisée pour l’Association provinciale des constructeurs d’habitations du Québec (APCHQ) et dévoilée le 20 septembre, sur 1005 personnes ayant signé un contrat d’achat d’une habitation neuve l’année dernière, 62% étaient des femmes.

Dans les divers produits qu’offre Prével, constructeur depuis 35 ans à Montréal, Jacques Vincent, coprésident, estime que de 20 à 25% des unités sont achetées par des femmes seules.

Brenda Gewurz, vice-présidente marketing et ventes chez Proment, renchérit. «Nous avons remarqué une forte croissance dans le nombre de femmes qui achètent depuis environ sept ans. Au départ, nous croyions que c’était lié à un projet en particulier, mais la tendance se maintient aussi dans nos autres immeubles.»

Qu’y a-t-il derrière ce phénomène?

Les promoteurs citent plusieurs facteurs pouvant influencer ce mouvement. D’abord, le nombre de femmes autonomes financièrement, des jeunes professionnelles jusqu’aux retraitées, est en croissance.

Jacques Vincent croit aussi que la démographie suit le produit. Les maisons étant conçues de prime abord pour les familles, les copropriétés, en plein essor dans le marché immobilier, répondent à un besoin des personnes seules voulant devenir propriétaires.

«Les condos en milieu urbain offrent un environnement où l’on n’est jamais isolé, où tout est à portée de la main et qui exige un minimum d’entretien. Ce sont tous des éléments recherchés par les femmes.»

Répondre aux exigences

M. Vincent affirme que l’affluence de femmes seules dans le marché des copropriétés a un impact sur les choix de Prével en matière de construction et d’aménagement. «C’est une clientèle qui influence beaucoup le développement de la copropriété, dit-il. Depuis quelques années, par exemple, la sécurité prend de plus en plus d’importance pour nous, que ce soit par des caméras de surveillance, des portes plus solides, l’éclairage du garage et du hall d’entrée.»

Au-delà de la sécurité physique des lieux, Sally dit aimer la sécurité qu’apporte la vie de communauté.

«Si je veux être seule, je peux m’isoler, mais j’ai aussi des voisins proches. Et si j’en ai besoin, je peux faire appel au concierge 24 heures sur 24.»

Selon Brenda Gewurz, les autres facteurs considérés par les femmes sont les installations, telles qu’un gymnase et une piscine, la proximité des services et la qualité de vie. «Dans notre projet Evolo, à L’Île-des-Soeurs, ce sont les femmes qui aiment les caractéristiques écologiques.»

Plus de lumière

On remarque aussi que les femmes se soucient du bien-être apporté par une luminosité abondante, des espaces ouverts et un aménagement pratique. Elles ne cherchent pas tant de grandes pièces que des finitions de qualité et des installations fonctionnelles.

Hugo Deschênes, représentant chez Samcon pour le projet Metropol, souligne que ses clientes vont aussi accorder beaucoup d’importance au choix des matériaux et des couleurs.

Les espaces de rangement sont toujours une priorité. Les femmes préconisent des penderies de type walk-in et un garde-manger dans la cuisine. «Le rangement, on n’en a jamais assez», dit Brenda Gewurz.

Un choix réfléchi

Sally a passé quelques années à chercher, à calculer et à visiter des projets immobiliers avant de faire le saut. Elle a été prête à faire confiance et à acheter son unité sur plan seulement après avoir visité plusieurs immeubles du même promoteur. «J’ai dormi avec les plans, j’ai déjeuné avec les plans, j’ai fréquenté les plans et, finalement, le condo a conquis mon coeur.»

En général, les femmes semblent faire davantage de recherches, tant sur un projet et sur son promoteur que sur le quartier, selon M. Vincent, qui remarque aussi qu’elles s’en tiennent à leur budget. «Elles font preuve de rationalité, dit-il. On sent qu’elles sont plus prudentes et moins impulsives que les hommes.»

Jacques Vincent confirme que bien servir le marché des femmes seules est devenu une priorité pour les promoteurs immobiliers. «Une clientèle importante prend sa place dans le marché, dit-il. Nous sommes de plus en plus à l’écoute.»

 

SOURCE : http://maison.lapresse.ca/habitation/immobilier/201310/18/01-4700960-le-marche-du-condo-sadapte-aux-femmes.php

Max

Monsieur BOUFFARD, formateur WordPress je suis éditeur, auteur et fondateur du site MonsieurBOUFFARD.com. Conférencier lors des WordCamp Paris 2013 & 2015 ainsi qu'au WP Tech Nantes 2014, je vous propose plus de 400 articles & tutoriaux à propos de l'actualité Canadiennes et Internationnal, mes trucs & astuces mais aussi des coups de gueule...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.